La Boston Tea Party 16 décembre 1773.

La Boston Tea Party 16 décembre 1773

Thé et Franc-Maçonnerie pour l'indépendance de l'Amérique du Nord.

En 1752, les américains, tout en restant fidèles à la civilisation anglaise, devinrent conscients de leur unité national profonde et fatale. De là vint le conflit avec le gouvernement anglais, qui ne voulait voir en Amérique que des colonies où devait s'imposer la souveraineté du parlement d'Angleterre et de ses lois.
Le conflit politiqueLe conflit politique et social atteignit son paroxysme à Boston, ville prospère, intellectuelle, cultivée, où la Maçonnerie était importante et influente, Le centre du mouvement de rébellion fut la loge"Saint-André", dirigé par Joseph Warren, qui groupait des marchands, des ecclésiastiques, des avocats, des artisans. C'est d'elle que naquit le "Tea Party"le 16 décembre 1773, après que les frères, déguisés en indiens bariolés, eurent envahi trois navires anglais et jeté à la mer leur cargaison de trois cent quarante-deux caisses de thé, sur laquelle les américains n'entendaient pas payer l'impôt exigé par les Anglais sans leur consentement.
Les Anglais usèrent de représaillesLes Anglais usèrent de représailles en punissant Boston, dont les autres colonies se déclarèrent solidaire. Et ce fut la guerre.
(Extrait de l'histoire de la Franc-Maçonnerie,Extrait de l'histoire de la Franc-Maçonnerie, de Paul Naudon).
Vive les vertus du thé Christine Dattner.

 
Publié le 27 mars 2011, 19:26

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Ajouter un commentaire


Caractères restants : 1000

 

Pub